Découvrir et dépasser ses limites grâce au Bullet journal et au journaling

Partagez cet article !


Est-ce que vous prenez le temps de réfléchir à vos limites? Est-ce qu’il vous arrive de vous dire « Je ne peux pas faire ça » ou « Je ne suis pas assez doué(e) ou intelligent(e) pour faire ça » ?

De toute évidence, nos limites ont pour origine une croyance, c’est-à-dire, une idée, une représentation, une valeur, une opinion, une conviction personnelle. Cette croyance peut-être consciente ou inconsciente.

D’une part, vos croyances peuvent être inculquées par vos parents et votre entourage familial. D’autre part, elle peuvent venir de votre milieu culturel et éducatif ou encore de votre environnement social. 

De plus, vos croyances proviennent également de l’interprétation que vous faites de vos perceptions (subjectives) et de vos expériences. Ainsi, il nous arrive de penser que « Si je n’y arrive pas, c’est que je ne suis pas capable » ou « Si je n’y arrive pas, c’est que je n’ai pas les compétences nécessaires. »

« Dépasser les limites n’est pas un moindre défaut que de rester en deçà.»

Confucius

Véritablement, votre vie est le reflet de ce que vous considérez comme possible ou impossible.

Comment découvrir les limites que je me suis imposées grâce au bullet journal ou au journling?

Je vous propose de faire une expérimentation sur 24 heures.

Tout d’abord, durant une journée, marquez dans votre bullet journal ou votre carnet (ou même votre téléphone si vous préférez), dès qu’une phrase de ce genre apparaît dans vos pensées ou si vous prononcez ce genre de phrase. Par ailleurs, soyez attentif et soyez sincère avec vous-même. N’êtes-vous pas en train de vous instaurer des barrières inconsciemment ? Qu’est-ce qui vous fait penser que vous n’êtes pas assez intelligent(e), assez doué(e) pour faire telle ou telle chose? De plus, si vous n’en avez pas les compétences, ne pouvez-vous pas apprendre?

En fait, il n’y a pas de raison de se mettre des obstacles. Vos seules limites sont celles que vous vous êtes fixées. Ce ne sont que des limites mentales et psychologiques. En outre, dépasser ses limites est fondamental pour pouvoir atteindre ses objectifs.

En effet, cela s’applique à tout ce que l’on souhaite faire, entreprendre. Soyez convaincu que vous en êtes capable. Le plus difficile est de se convaincre à soi-même, d’être persuadé au plus profond de nous-même que vous pouvons le faire. Donc lorsque vous écrivez, soyez attentif à toutes vos limites personnelles. Plus précisément, essayez de déterminer la croyance qui est à l’origine de votre blocage.

Ensuite, demandez-vous pourquoi vous vous limitez? Pourquoi vous jugez être incapable de faire telle ou telle action? Qu’est-ce qui vous arrête? Qu’est-ce qui vous bloque? Vous pouvez manquer de confiance en soi, par peur de l’inconnu ou encore parce que vous manquez d’informations. Lorsque vous aurez répondu à ces questions, vous pourrez alors dépasser ces limites.

Suite à cet exercice, si vous souhaitez ne pas agir, aucun problème. Par contre, ne vous dites pas que vous ne voulez pas agir parce que vous n’en êtes pas capable. Plus vous vous imposerez des limites, plus vous deviendrez une personne limitée.

« Rien n’est impossible, seules les limites de nos esprits définissent certaines choses comme inconcevables. »

Brisez ces limites et devenez la personne que vous voulez vraiment être.

En réalité, pour connaître ses vraies limites (et non pas les limites psychologiques que l’on s’impose consciemment ou inconsciemment), il faut agir. Donc, pour connaître vos vraies limites, expérimentez, essayez! Pour dépasser ces limites, il faut sortir de sa zone de confort, de ses habitudes. Vous devez également changer d’attitude! Réfléchissez aux avantages et aux bénéfices.

« Pour connaître ses vraies limites, il faut les avoir déjà dépassées. »

André Boutin

Quels sont les limites ou les obstacles vous imposez-vous, consciemment ou inconsciemment?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *